Le Vietnam

La population

 

La population du Vietnam se caractérise par une forte diversité ethnique. Elle est majoritairement composée de Viêt, officiellement appelés Kinh et de 53 ethnies minoritaires, principalement représentées dans les montagnes du nord (30 et 40% de la population).

D’après les données statistiques de l’ONU au début de l’année 2000, la composition ethnique de la population vietnamienne se présente comme suit : les Viêt (Kinh) à 85.7 %, les Tay à 1.9 %, les Thaï à 1.8 %, les Khmer à 1.5 %, les Muong à 1.5 %, les Hmong à 1.2 % et les Nun à 1.1 %. Les 5.3 % restants sont d’autres ethnies et d’autres races originaires d’autres pays du monde, tels que l’Europe, l’Amérique du sud, le Japon et les Etats-Unis.

Quelques chiffres

 

La population : 96,1 millions d'habitants (estimation 2017).

Démographie : Elle se caractérise par une population jeune, une forte diversité ethnique et un regroupement de la population dans les plaines littorales, principalement les deltas du fleuve Rouge et du Mékong.

Espérance de vie : 73 ans

Indices : On estime ainsi que les femmes ont environ 1,83 enfants dans leur vie. Le taux de natalité atteint les 15,96 %. A l’inverse, le taux de mortalité est de 5,93 % et le taux de mortalité infantile s’élève à 18,39 %. (2015).

 

Les langues parlées

 

Le vietnamien ou viêt est la langue de la majorité ethnique du pays et concerne environ 84% de la population.

Pays pluriethnique, le Vietnam possède bien d’autres langues. En tout, on en dénombre une cinquantaine, aux influences et aux origines diverses. Il est possible de les classer en huit familles de langues distinctes :

  • les langues austro-asiatiques
  • les langues austronésiennes
  • les langues thaïs
  • les langues sino-tibétaines
  • les langues hmông-yao.

Il est difficile de savoir combien de personnes parlent ces langues. Issues d’ethnies, elles sont parfois pratiquées par seulement quelques centaines de personnes. Toutefois, on dénombre environ 120 000 personnes capables de parler le français. En général, il s’agit de personnes provenant de la diaspora française. Quant à l’anglais, il est pratiqué aisément par le gouvernement.

On estime également que les personnes à parler le mandarin sont 2 millions. Ces Vietnamiens sont également capables d’utiliser la langue officielle du pays afin d’échanger avec vous. En raison du passé commun avec la Russie, les Vietnamiens sont 15 000 à pratiquer le russe. Il a d’ailleurs été une langue très présente dans les années 1990, largement plus enseignée que le français.